Philippe : l'objectif pour 2008 est fixé

Publié le par ACM

Philippe, un connaisseur du 100 Kil du Morvan « ancienne version », nous livre ses impressions :

 

Bonjour,

J'ai découvert cette année le nouveau parcours et me suis vite rendu-compte que j'étais parti au-dessus de mes moyens. Ayant réalisé sur l'ancien parcours 11 h 50 en 2004, je m'étais fixé un objectif de 12 h - 12 h 30 pour cette année. Objectif bien trop ambitieux, je l'ai vite compris vu l'importance du dénivelé et mes modestes moyens. Résultat : abandon à la fin du deuxième tour. Tu as raison de le rappeler, un échec n'est pas définitif et je reviendrai dès l'an prochain, sauf imprévu, en ayant revu ma gestion de course. (J'aurais dû me méfier en voyant Boiron et Girault se mettre à marcher dès le bas de la côte d'Arleuf au premier tour).

Merci à toute l'équipe qui permet cette manifestation sympathique et chaleureuse dans un paysage que je connais bien et que j'aime beaucoup.

C'est une bonne idée d'avoir ponctué le parcours de citations et d'informations culturelles.

Puis-je me permettre de suggérer un slogan pour les prochaines éditions :

"Château-Chinon, le 100 km qui monte". Tant en notoriété que par l'importance du dénivelé.

On dit entre coureurs que c'est le 100 km le plus dur de France. Au vu de ma piètre performance de cette année et ayant couru quatre fois Millau, je crois bien que c'est vrai.

Vivent les 100 km du Morvan.

Ph. Kesseller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article