Jean-Marc BORDUS, présent au 100 Kil du Morvan 2008

Publié le par ACM

RECORDMAN DE L'EPREUVE en 7 heures 26 sur l'ancien circuit.

3ème en individuel aux Championnats de France 2007.

Champion de France par équipe avec l'ASPTT ORLEANS en 2007.

2ème à Belvès lors de la première manche du Challenge BROOKS ULTRAFONDUS en 7 heures 35 fin avril 2008.

Meilleur temps sur 100 KM à Chavagnes 6 heures 56 en 2007.

 


 INSCRIVEZ-VOUS POUR LE
100 KM DU MORVAN
 
 (autres épreuves du jour 25, 50 et 75 km)

 

Question :

Jean -Marc, avec quels objectifs chronométriques venez vous en Morvan ?

 

Jean-Marc BORDUS :

Je sais ça ne fait jamais plaisir à un organisateur dans un monde où le chrono est une référence mais ce n’est pas une priorité et ceci pour plusieurs raisons.

- J’ai du revoir ma préparation, Belves a été difficile et je n’avais peut-être pas si bien récupéré.

- Je tiens compte des impressions de Claude HARDEL en 2006 et de la fin de course de Christian LEROUX en 2007.

- Il faut déjà penser à l’après 100 km du Morvan avec le France à Theillay (41).

Mais néanmoins, je viens pour faire la course et tenter de faire aussi  bien que Christian LEROUX l’an passé.

 

Question :

Les collines Morvandelles sont-elles un bon terrain de préparation pour le France à Theillay (41) ?

 

Jean-Marc BORDUS :

C’est un bon terrain dans la mesure où l’alternance de montées et descentes occasionnent plus de casse au niveau des fibres musculaires et par effet de surcompensation l’organisme va se doter de fibres plus résistantes. De plus, ceux qui viendront à bout des difficultés de ces 100 km du Morvan pourront avoir le quasi certitude de pouvoir se promener sur les routes plates solognotes lors des 100 km de Theillay.

Mais la problématique réside dans la récupération du Morvan avant d’entamer la préparation du France à Theillay. En fait, si le France des 100 km est l’unique objectif, il vaut mieux faire l’impasse sur le 100 km du Morvan. On pourrait éventuellement inscrire une incursion dans le Morvan pour la préparation de Theillay mais en restant sur 2 tours soit sur 50 KM (ndlr : c'est le choix fait par Brigitte Bec, l'icaunaise, leader de  l'équipe de France de 24 heures).

 

Question :

Quels sont vos objectifs pour le France ?

 

Jean-Marc BORDUS :

Avec Christophe HAMARD et Patrice ATIENZA, l’an passé, on a ramené le titre national par équipe à l’ASPTT Orléans. Aussi, l’objectif sur les championnats est plus collectif qu’individuel.

 

Question :

Que pensez-vous du concept du challenge BROOKS-ULTRAFONDUS.?

 

Jean-Marc BORDUS :

J’ai trouvé effectivement l’idée très séduisante, les choix des courses judicieux même si l’enchaînement France-Vallée du Semnon va être  délicat, 4 semaines entre les deux courses c’est juste. Je sais, après tout je ne suis pas obligé de faire les 4 100 km. Mais le défi est plus intéressant avec l’enchaînement de ces 4 courses et le meilleur moyen de le faire savoir est de participer. En espérant que nous serons nombreux à tenter l’aventure...

 

Question :

8h21 pour Christian LEROUX, est ce envisageable de faire encore mieux (sachant que c'est déjà très relevé!)?

 

Jean-Marc BORDUS :

Il a réalisé une bien belle performance. Pour savoir si elle est améliorable, je vais attendre le 4ème tour pour me prononcer. C’est plus sage.

 

Question :

Un petit mot de conclu, Jean-Marc ?

 

Jean-Marc BORDUS :
A mon tour de vous remercier pour l’organisation de ces 100 km. Vous  avez osé, depuis la première édition, 2001, si ma mémoire est bonne, offrir un circuit à l’image de cette magnifique région et au diable si sur ce nouveau circuit, Arleuf nous demande quelques secondes…quelques  minutes (ou même plus peut être, nous disait Claude) c’est meilleur avec le goût du terroir !

Merci Jean-Marc !


 INSCRIVEZ-VOUS POUR LE
100 KM DU MORVAN
 
 (autres épreuves du jour 25, 50 et 75 km)

Publié dans 100-km-du-morvan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article